pardonnait

All Noun Verb
45 examples (0.02 sec)
  • Il leur pardonnait, disait-il, a cause de leurs longs et fideles services. Cited from Ma captivite en Abyssinie, by Dr. Henri Blanc
  • L'opinion publique ne lui pardonnait pas d'occuper la place de Turgot et de Necker. Cited from Hist. de la Revolution francaise, Tm. 1, A. Thiers
  • C'etait la un genre de passe-temps que Louis XIV ne pardonnait guere. Cited from La Cour de Louis XIV, by Imbert de Saint-Amand
  • S'il pardonnait a l'amante malheureuse, il ne pardonnait pas au rival heureux! Cited from Les Pardaillan 02, L'epopee d'amour, by Michel Zevaco
  • Les transports et le bonheur de Julien lui prouvaient combien il lui pardonnait. Cited from Le Rouge et Le Noir, by Stendhal [in French] #3
  • Il ne lui pardonnait pas d'avoir ose, lui gibier, prendre le role de chasseur. Cited from Monsieur Lecoq, Part 1, L'enquete, by E. Gaboriau
  • Et il se contenta d'un amical salut, d'un sourire ou il pardonnait leur bonheur. Cited from Le Docteur Pascal, by Emile Zola
  • Lecoq l'avait pardonne et meme lui avait jure le secret, mais il ne se pardonnait pas, lui! Cited from Monsieur Lecoq, Part 1, L'enquete, by E. Gaboriau
  • Puis il s'apaisa peu a peu; mais elle ne lui pardonnait point. Cited from Claire de Lune, by Guy de Maupassant
  • Il vivait, disait-on, separe de sa femme, pour cause de faiblesse physique, que madame ne lui pardonnait point. Cited from Contes de la Becasse, by Guy de Maupassant
  • Tante Dine lui pardonnait jusqu'a ses degats, a cause de son eloquence. Cited from La Maison, by Henry Bordeaux
  • Elle lui pardonnait les humiliations dont il l'avait abreuvee. Cited from L'argent des autres, by Emile Gaboriau
  • Il lui pardonnait son humeur acariatre, parce que l'activite el la parcimonie de sa menagere lui etaient fort utiles. Cited from Le meunier d'Angibault, by George Sand
  • Aussi ne se pardonnait-il pas la betise d'avoir dit autrefois qu'on devait bannir la politique de la question sociale. Cited from Germinal, by Emile Zola
  • M. Andrieux pardonnait au genie d'etre quelquefois barbare, mais non pas de chercher a l'etre. Cited from Hist. de la Revolution francaise, Tm. 1, A. Thiers
  • Cependant il etait trop peu important pour qu'on lui en voulut de son orgueil, et on lui pardonnait en faveur de sa mediocrite et de son zele. Cited from Revolution Francaise, Vol. II, by Adolphe Thiers
  • D'habitude, les ouvriers reconnaissaient vaguement leurs torts, faisaient des excuses, et le patron pardonnait. Cited from C'Etait ainsi..., by Cyriel Buysse
  • C'etaient des journees abominables, et elle ne les pardonnait point a la fichue entetee qui ne faisait rien pour arranger les choses. Cited from La Terre, by Emile Zola
  • Aussi lui pardonnait-il volontiers, deborde d'un gros chagrin, a la voir blessee a mort, en agonie. Cited from La bete humaine, by Emile Zola
  • Elle etait d'une morgue insupportable avec les jeunes femmes, et ne pardonnait pas a ses amis de faire des mariages d'argent. Cited from Horace, by George Sand
  • Next »

How pardonnait gets used